Présentation du Jeu de société Everdell

list dans: Test : Jeux de société sur:

Everdell



Vous êtes-vous déjà émerveillés devant le travail minutieux et fastidieux des petits êtres de la forêt qui vivent au gré des saisons, amassent des réserves de nourriture pour préparer l’hiver, bâtissent leurs habitats avec les merveilles que nous offrent la nature et chantonnent aux premiers rayons du soleil ? Laissez-vous guider par le chant de ces petits êtres fabuleux et plongez dans leurs aventures autour de l’arbre éternel le temps de quatre saisons riches en émerveillement.

Everdell est un jeu qui combine à la fois placement d’ouvriers, collections de cartes et gestion des ressources, pour 1 à 4 joueurs et pour des parties d’environ 1h.



Auteur : James A. Wilson

Editeur : Starling Games

Illustrateur : Andrew Bosley

1 à 4 joueurs

45 à 60 min

Jeu de société Everdell par BCD Jeux



Le but du jeu :

Entrez dans la peau d’un petit être sylvestre pour établir le village d’Everdell le plus prospère autour des 4 saisons de l’année. Pour cela, construisez votre village idéal en choisissant avec soin vos constructions (écoles, fermes, chapelles, auberges…), attirez des personnages plus attachants les uns que les autres (fermiers, architectes, aubergistes…) et organisez de grands évènements pour faire vivre cet havre de paix. 

La mécanique de jeu :

Autour d’un thème riche, une mécanique simple et accessible.

Le jeu se déroule sur quatre saisons et commence en hiver.

Pour chaque saison, vous devrez déployer la totalité de vos ouvriers.



Jeu de société Everdell par BCD Jeux



A chaque tour de jeu, deux actions possibles :

  • Placer un ouvrier soit sur le plateau central soit dans votre village (ensemble de cartes que vous avez joué dans votre zone de jeu). Les ouvriers doivent être placés sur des emplacements « lieux » (symbolisés par une emprunte animale encerclée). Les lieux, qu’ils soient sur le plateau central ou dans la zone de jeu des joueurs peuvent être exclusifs (un seul ouvrier possible) ou inclusifs (plusieurs ouvriers possibles). Récoltez les ressources associées à cet emplacement ou effectuez son action.
  • Jouer une carte de votre main ou de la prairie (plateau central) en payant le coût en ressources indiqué en haut à gauche de la carte. Si vous disposez déjà de certaines constructions, vous pourrez poser des cartes créatures gratuitement.

 

Une fois que vous avez placé tous vos ouvriers et que vous ne pouvez ou ne voulez plus jouer de cartes, vous devez effectuer la dernière action de la saison qui est « se préparer pour la saison ». Récupérez tous vos ouvriers et appliquez le bonus de fin de saison indiqué sur l’arbre éternel (gain d’un ou plusieurs ouvriers et activation d’un certain type de cartes).

Important : chaque joueur peut décider de changer de saison à tout moment et pas nécessairement en même temps que ses adversaires.

Procédez de la même manière pour le printemps, l’été et l’automne qui symbolise la fin de la partie.

 

Le décompte des points se fait sur les points de victoire présents sur les cartes de son village, les jetons amassés, les points de voyage ainsi que les évènements réalisés. Certaines cartes permettent également d’acquérir des points supplémentaires en fin de partie. Celui qui obtient le plus grand nombre de points de victoire remporte la partie.



Jeu de société Everdell par BCD Jeux



Les + :

  • Un jeu simple à assimiler et riche à la fois, qui propose un mélange de mécaniques : pose d’ouvriers, gestion des ressources, collection de cartes. Les mécaniques ne sont pas révolutionnaires mais richement imbriquées, rendant le jeu fluide et cohérent. La bonne idée du jeu, la possibilité de réaliser des combos avec ses placements de cartes. Les constructions permettent en effet de placer des personnages sans en payer le prix en ressources. Mais au-delà de cet aspect mécanique très satisfaisant, le thème est parfaitement respecté et permet une cohérence implacable que l’on apprécie toujours entre thème et mécanique de jeu. Par exemple, la carte construction «grue » vous permet de poser gratuitement dans votre village le personnage « architecte ». Les effets des cartes sont également en rapport direct avec le thème.

  • La richesse des cartes et de leur univers. Les cartes sont divisées en 5 types (voyage, production, destination, gouvernance, prospérité) qui activent leurs effets de manière différente. Vous serez tiraillés entre le fait de vouloir vous spécialiser pour être le plus productif possible, et vous diversifier pour ne pas laisser de cartes intéressantes aux autres joueurs ou aller récupérer les jetons évènements que l’on gagne en comptabilisant plusieurs cartes de chaque type.

  • Les évènement de base et les évènements spéciaux qui permettent d’orienter les stratégies. Pour récupérer les évènements spéciaux, il faudra avoir dans son village certaines collections de cartes.

  • Une direction artistique à couper le souffle avec un matériel visuellement impressionnant qui nous permet de plonger complètement dans l’univers du jeu. L’arbre éternel qui, même s’il n’apporte pas grand-chose au niveau du gameplay reste la pièce maîtresse du plateau et rend la partie inoubliable. Les petites ressources qui jouent sur les matières et les couleurs (notamment ces petites baies roses à croquer !). Des petits meeples en bois colorés qui représentent les animaux de la forêt. Un plateau de jeu épuré et lisible tout en étant très immersif de par sa forme, et toutes ces ressources posées autour de la rivière qui donnent vie et âme au jeu. Une couverture de boite splendide et des illustrations magnifiques qui nous font voyager au milieu de ces petits êtres dans le pays enchanté d’Everdell.

  • Une limite de 15 cartes dans son village, ce qui augmentera l’aspect stratégique en essayant de faire les meilleurs choix possibles.

  • Un livret de règles simple et épuré. Une seule lecture suffit sans avoir besoin de revenir à certains points de règles. Les cartes sont explicites et les effets bien expliqués. On souligne également les petites histoires, poèmes et autres petites surprises ajoutées ici et là dans le livret de règles qui permettent de plonger encore un peu plus dans cet univers champêtre et convivial où il fait bon vivre.

  • Une bonne rejouabilité avec des actions qui changent au fil des parties. Les actions de base sont permanentes et situées autour de la rivière sur le plateau de jeu. Des cartes posées dans la partie forêt permettent d’intégrer des actions supplémentaires qui changeront à chaque partie (11 cartes disponibles). Il en est de même pour les évènements. Les 4 évènements de base positionnés sur le plateau restent inchangés mais les évènements spéciaux sont sur des cartes ajoutées sur l’arbre éternel (16 cartes disponibles).

  • Un jeu équilibré. On ne se sentira jamais à la traine et les différents types de cartes apportent tous des éléments intéressants.



Jeu de société Everdell par BCD Jeux



Les - :

  • L’interaction directe. Cela peut être un point faible comme un point fort selon les joueurs. L’interaction entre les joueurs est plutôt indirecte (bloquer une action en posant son ouvrier sur une case exclusive, prendre la carte qu’un autre jouer voulait récupérer) mais on a plutôt tendance à jouer dans son coin.

  • L’idée de la prairie sur le plateau central est intéressante. A tout moment, on peut jouer soit une carte de sa main soit une carte de la prairie mais comme les cartes se renouvellent très peu, elle a vite tendance à être délaissée. 

  • La limite de 8 cartes en main qui peut parfois être frustrante selon la stratégie mise en place.

  • Le fait de jouer autour des 4 saisons est une bonne idée qui ne semble pas assez exploitée dans le jeu. Finalement, les saisons se ressemblent et ne permettent pas de plonger dans des stratégies différentes au fil des saisons, qui auraient mérité d’être un peu plus différentes pour avoir cette notion de temps qui passe.



Jeu de société Everdell par BCD Jeux



Le mot de la fin

Un jeu poétique et immersif qui nous offre un voyage ludique amusant et réconfortant.

Un petit bijou ludique comme on les aime qui pourra se jouer en famille dans une ambiance champêtre et joviale. A jouer avec en fond sonore les bruits de la forêt et le chant des oiseaux, et vous prenez un grand bol d’air frais et d’oxygène pour affronter les petits tracas de la vie réelle !

On a hâte de découvrir ce qu’apporteront les extensions à venir…

Jeu de société Everdell par BCD Jeux

 

 



ACHETER LE JEU EVERDELL

Commentaires

Laurie oct. 14, 2021
Merci pour ce test très complet
Céline avril 28, 2021
Magnifiques photos ! Un jeu qui donne vraiment envie !

Laissez un commentaire

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre